Vitrine gourmande

couvfbL’idée

Suite à différents contacts avec quelques producteurs locaux, est émise l’idée de créer une boutique en ligne des produits de notre région. Une vitrine des produits gaumais.

Un espace web et un nom plus tard, www.produits-gaumais.be est né !

Le concept

Cette boutique est dédiée à toute la production gaumaise, que ce soit produits de bouche, produits artistiques, éditions littéraires ….

Elle  offre une nouvelle visibilité. Une opportunité pour les producteurs d’avoir une boutique en ligne sans devoir la gérer !

Les commandes sont relevées tous les jours, centralisées, et dès réception des paiements, expédiées via kiala ou via la poste en fonction de la destination ou préparées pour un retrait en magasin.

Les producteurs

Ils décident de mettre en vente leurs produits sur « Produits-Gaumais.be ».

Ils décident du prix de vente.

Les stocks physiques restent chez les producteurs.

A la réception de la commande sur le site, les producteurs sont averti, et dès réception des paiements les colis sont préparées et expédiés le 1er jour ouvrable (pour que les produits de bouche ne restent pas coincés un week-end en cours de livraison).

Dans un premier temps nous ne prenons que les produits qui ne doivent pas respecter la chaîne du froid.

L’e-boutique

Elle est créée avec prestashop, le cms actuellement le plus fiable et le plus facile à programmer, même pour un novice !

Elle est gérée par une seule personne en ce qui concerne les mises à jour, la gestion quotidienne, la collecte et l’expédition des commandes.

Elle n’a reçu aucun subside.

C’est aussi une petite revanche sur la vie pour Véronique Willems, atteinte de sclérose en plaque. Condamnée par les médecins à rester à la maison, elle a décidé de se former (html, css, comptabilité, photoshop, …) et de créer son entreprise de télé-secrétariat.

Produis Gaumais est l’un de ses défis, à côté des missions qui lui sont confiées par d’autres entrepreneurs !

Zoup, vlà l’apéro !

Sans titre-1

Tous les ans c’est la course dans les boutiques pour préparer les repas de fêtes.

Le problème du choix de l’apéro ne se posera pas pour moi cette année, ce sera “le Zoup de Chassepierre”.

DSCN1527.JPG

Marc Poncin, Marianne Gilson et Louis-Marie Kemp (Euroboissons) nous ont présenté ce dimanche le tout dernier né des apéritif artisanal gaumais.

Lors de la pose de la première pierre de la passerelle à Chassepierre, Marc Poncin a eu l’idée de la création d’une nouvelle boisson locale pour marquer le coup

Il ne voulait pas de bière.

“Des bières on en fait pour tout et pour rien”, dit-il, “par contre au niveau des apéritifs, à part le Maitrank et le Zigomar, on ne trouve rien et ça ne vaut pas ce qu’on l’on va vous présenter” (rires).

DSCN1531.JPGAprès plusieurs rendez-vous avec Marianne et Louis-Marie, qui ont travaillé sur une multitude de recettes (Marc Poncin ne manque pas de signaler qu’il était le goûteur !), le Zoup est né.

Marianne Gilson ne cache pas qu’elle aurait préféré la réalisation d’une bière, c’est plus simple mais Marc Poncin avait décidé que ce serait un apéritif. 

L’idée de départ était la réalisation d’une boisson réalisée à base du Maitrank Ridremont existant en y intégrant la pomme de terre de Florenville, la Plate de Florenville qui sera très prochainement labellisée. 

L’équipe  a réalisé pas mal d’essai avec cette dernière, (broyée, découpée, …) mais les résultats n’ont pas été concluants.

Ils ont ensuite utilisé un distillat de pomme de terre, auquel ils ont ajouté du jus de pomme naturel et une touche de miel pour la douceur.

DSCN1521.JPG

Il se déguste très frais ou chaud (comme un vin chaud)

En apéritif, mais aussi très bon avec terrines et pâtés ou encore foie gras.

 

Le “Zoup de Chassepierre” est en vente au marché de Chassepierre et chez Euroboissons à Chiny

NB : Zoup est en fait le surnom de Marc Poncin. 

 

L’asbl Récréa-Rabais dans le cadre de Récré’Art vous propose différents ateliers-formations dès le mois de septembre.

La fin de l’été n’est pas le signe de la fin des activités au Lac de Rabais

L’asbl Récréa-Rabais dans le cadre de Récré’Art vous propose différents ateliers-formations dès le mois de septembre.

artichoc

Deux lundis par mois, formation au Powertex.

 Réalisation d’une œuvre par mois. (l’inscription et la participation aux deux séances est indispensable).

Powertex est une alternative écologique, respectueuse de l’environnement, composée d’eau, que vous pouvez utiliser pour toutes décorations, œuvres d’art, statues, peintures ou bijoux.

Powertex est un solidifiant utilisable sur tous les matériaux absorbants, de préférence naturels tels que: textiles, papier, carton, tissus, cuir, etc.

Powertex peut se combiner avec différentes matières comme l’argile, le béton, la pierre, la céramique, le bois, le sable et la poudre Powertex « Stone Art ». Seul le plastique n’est pas compatible avec le Powertex.

Vous pouvez également structurer des œuvres sur toile ou panneau en 3D. La gamme Powertex offre une infinité de possibilités créatives, pour tous les objets d’art, peintures, sculptures, bijoux et décoration.

Animatrice : Véronique Joly – Artichoc Créa
(http://artichoc.canalblog.com/)

minimum inscriptions : 8 –  maximum 15

 cabochon

Un jeudi par mois, formation création de bijoux.

 

C’est Nathalie Reichling qui va vous initier à la conception de bijoux, une fois par mois.

Vous venez avec votre bonne humeur et c’est tout.

Nathalie apporte tout le matériel nécessaire et vous choisissez les couleurs qui vous plaisent pour un modèle imposé à chaque séance.

http://cabochoncreation.jimdo.com/

crayons_couleurs_pinceauAtelier de Peinture et atelier de dessin

Animatrice :

Dolizi Bertin Joëlle :

> Formation dans l’atelier de Blandy Matthieu

> Diplômée de l’Académie des Beaux-Arts d’Arlon

> Expositions diverses personnelles: Neufchâteau, Virton, Florenville, Bruxelles, Liège, Paris (médaille de bronze) …

> Peinture à l’huile

> Pastels secs

Contenu :

Atelier peinture : Le vendredi de 9 h 00 à 12 h 00

Les stagiaires choisiront leur médium, soit la peinture à l’huile, soit l’acrylique ( ou les deux ) pour aborder le thème de la couleur cette année. Un atelier sur trois est dirigé,  les autres sont libres.

Les stagiaires découvriront lors des ateliers dirigés les couleurs primaires, secondaires, complémentaires ….   ,et  apprendront à faire des mélanges. Chaque couleur sera abordée séparément durant l’année.

Les sujets sont libres mais l’animateur peut en suggérer si le stagiaire le désire.

1er atelier : le jaune , les toiles seront à acheter sur place

Atelier dessin : le vendredi de 13 h 00 à 16 h 00

Approche de différentes techniques comme le fusain, la sanguine, le crayon aquarelle, le pastel sec, le graphite….

L’atelier s’adresse aux personnes qui n’ont jamais osé franchir le pas (débutantes) ainsi qu’aux personnes plus expérimentées qui veulent approfondir ou découvrir d’autres techniques.

Le matériel est à acquérir tout au long de l’année soit par le stagiaire ou sera fourni par l’animateur selon les besoins.

images ZA

Du sport : ZumbAtomic ® est la version pour enfants de la Zumba Fitness et explore le monde du fitness avec enchaînements, jeux et musiques à la mode.

ZumbAtomic est un dérivé des programmes Zumba Fitness®, concu pour les plus jeunes (de 4 à 10 ans), avec des chorégraphies plus facile à mémoriser et des mouvements adaptés à leurs âges.

La ZumbAtomic : pratique et bienfaits

L’art de vivre sainement, c’est :

– le Respect
– le Travail d’équipe
– la Confiance en soi
– la Responsabilité

 Zumbatomic développe également :

– la Coordination des gestes
– l’Equilibre gestuel, psychique, alimentaire
– la Discipline
– la Mémoire
– la Créativité

La ZUMBA® , pour adultes,est une combinaison d’aérobic, de body sculpt et de danses latinos, crée par Beto Perez qui est d’origine Colombienne.

Les ateliers se dérouleront à la Paillote Gaumaise (Récréa Rabais)

Tous les vendredis (sauf congés scolaires pour les enfants 4-7 et 8-12)

Zumbatomic (pour enfants de 4 à 7 ans) De 17 à 18 h 00

Zumbatomic (pour enfants de 8 à 12 ans) De 18 à 19 h 00

Zumba Fitness (pour ados et adultes) De 19 h 00 à 20 h 00 .

Petits groupes 15 personnes.

 

 

logotribal (1)Deux ateliers réalisés en collaboration de Tribal Souk sont également proposés :

Théâtre pour ados : Animatrice :

 Augustine Wilkin, metteur en scène, est à l’initiative de deux troupes de théâtre ” Le Troupeau Dévie” de Liège et le théâtre de “L’Aube” (Neufchâteau). A participé à plusieurs créations collectives avec le Miroir Vagabond, le projet ” Jeunes d’Europe en jeu”.

 

Contenu :

* Apprentissage des techniques théâtrales par le jeu ;

* Découverte de soi, de son corps, de sa voix, travail dans l’espace scène ;

* Découverte de l’autre à travers des exercices de théâtre ;

* Après ces différentes étapes d’apprentissage, chaque participant prend conscience de son importance au sein de la « troupe » ;

* L’idée est de permettre à chacun de s’exprimer par le biais du théâtre ( voix, corps, écriture) pour par la suite aboutir à un spectacle créé par les participants.

 

Horaires: Le jeudi à partir du 26 septembre 

de 17h30 à 19h ( sauf congés scolaires)

Novices, amateurs, initiés ou professionnels, venez nombreux.

 

adama1Atelier de percussions-Djembé

AnimateurAdama Dell Aia, musicien formé au Mali.

Participe à de nombreux projets, animateur /percussionniste depuis plusieurs années pour différentes organisations socio culturelles.

Contenu :

Apprentissage de divers rythmes traditionnels de Wassoullou (région d’Afrique de l’ouest),

Horaire Le mercredi à partir du 25 septembre de 20h à 21h30 (sauf congés scolaires)

La brochure complète de nos activités est disponible à la Paillote Gaumaise à Rabais.

Vous pouvez la consulter également sur le site de l’asbl www.recrea-rabais.be.

Tous les renseignements peuvent être pris au siège de l’asbl au 063/22.85.15 – 0495/74.41.94 (sauf pour les ateliers Tribal Souk au Tél: 0499/60.04.21 ou 063/45.65.21

En quête d’identité

Expo-animation

En quête d’identité(s)

Du 15/01/2013 au 6/02/2013

Aux Caves de l’Hôtel de Ville de Virton – Tout public – Gratuit            

L’exposition se visite avec un animateur du CAL/Luxembourg.

Réservation au 063/230.500 ou par mail à relaisarlon@cal-luxembourg.be

Une expo-animation où les participants construisent, à l’aide d’un personnage fictif, un parcours de vie et échangent sur les éléments constitutifs de l’identité : la famille, les goûts musicaux, les convictions, les migrations… L’occasion de découvrir que l’identité n’est pas une notion figée.

Une exposition réalisée par la Maison de la Laïcité de La Louvière.

L’info-débat de Virton

«En quête d’identité(s)» : Présentation et visite de l’exposition

Jeudi 24/01/2013 à 19h30

Aux Caves de l’Hôtel de Ville de Virton – Tout public – Gratuit

Ciné-club (Ciné-club organisé par Rain’Gaum en partenariat avec le CAL/Luxembourg.)

When night is falling

Film canadien de Patricia Rozema – 1995 – 1h45 – P.A.F : 2€

Samedi 19/01/2013 à 19h30 – Aux Dominos, rue Croix-le-Maire 2 à Virton

 

Camille et Martin s’aiment. Les responsables du collège religieux où ils enseignent leur demandent de légaliser leur union. Camille ne se sent pas prête pour le mariage. La mort de son chien la plonge dans un total désarroi. Sa rencontre avec Petra, irrésistible jeune femme, acrobate dans un cirque ambulant, va remettre en question son amour pour Martin.

 

Ce film a bouleversé la communauté homosexuelle lesbienne au milieu des années 90’. Il marque le passage d’un lesbianisme clandestin à une homosexualité féminine vécue au grand jour.

 

Ce film sera introduit par Marie-Ange Cornet, co-fondatrice en 1996 d’”Attirent d’Elles”. Elle évoquera quelques moments phares vécus par les militants homosexuels belges.

 

Cinéma

Le monde de Charlie

Film  américain de Stephen Chbosky – 2012, 1h43

P.A.F : 6€  (étudiant : 5€)

Mardi 15 janvier à 19h00 et lundi 4 février  à 19h00 – Au Cinéma Patria à Virton

Au lycée où il vient d’arriver, on trouve Charlie   bizarre. Sa sensibilité et ses goûts sont en décalage avec ceux de ses camarades de classe. Pour son prof de Lettres, c’est sans doute un prodige, pour les autres, c’est juste un “loser”. En attendant, il reste en marge, jusqu’au jour où deux terminales, Patrick et la jolie Sam, le  prennent sous leur aile. Grâce à eux, il va découvrir la musique, les fêtes, le sexe… pour Charlie, un nouveau monde s’offre à lui.

Conférence

“L’identité à l’heure des réseaux sociaux, du journalisme citoyen et des nouveaux médias”

Par François COLMANT, Assistant-Doctorant à l’Université de Liège

 

Vendredi 01/02/2013 à 19h30 à la bibliothèque de Virton- Tout public – Gratuit

 

Infos pratiques

 

Une organisation conjointe du CAL/luxembourg et de la Maison de la Laïcité de Virton – Gaume Laïcité  en partenariat avec

* Annoncer la couleur

* Bibliothèque de Virton

* Cinéma Patria de Virton

* Maison de la Laïcité de La Louvière

* Rain’Gaum

Les animations seront assurées par des  animateurs du CAL/Luxembourg.

 

L’exposition sera ensuite présentée à Arlon (du 8/2 au 1/3/2013) et à Libramont (du 5/3 au 19/3/2013)

 

Réservation et renseignements : 063/23.05.00 * relaisarlon@cal-luxembourg.be

 

Théâtre en patois gaumais

La Philharmonie Les Echos du Ton vous convie en sa salle le samedi 26 janvier 2013 à 20h pour une représentation unique d’un Cabaret en Patois gaumais joué par L’Atelier de l’Académie des Patois Gaumais.

Au programme, un spectacle articulé autour d’une pièce de théâtre en patois gaumais : «Lu congcours d’ètuvées».

La soirée se poursuivra par la suite des aventures des pensionnaires de la maison de retraite dans «Dj’n’a sans’m co quitt’, du la majan d’rutréte».

La troupe vous présentera également un enchaînement de chansons et de dialogues tout au long du cabaret dont, entres autres : “Ousqu’allant les fleûrs”, “La sôlaye èt sa dgen” ou encore “Dj’a co révé du lie”.

La soirée sera clôturée par l’incontournable «Le chant des Gaumais».

Entrée : EUR 8,00.

Salle Echos du Ton, 5 rue Ville Basse. 6760 Ethe

 

Contact: Willy Gobert: 063 /570154

Cours de piano à Virton et à Tintigny

“Des ailes pour demain” asbl donne

un nouveau cours de piano à Virton et à Tintigny

Débutants bienvenus, aucune notion de solfège n’est nécessaire pour commencer, l’apprentissage de la lecture des partitions est intégré dans le cours de piano.

Les cours se donnent en individuel et sont accessibles aux enfants comme aux adultes de 6 à 77 ans !

Le tout de manière ludique, dans la joie et la bonne humeur.

Possibilité de démarrer à tout moments de l’année.

Renseignements et inscriptions au 063/22.53.57.

A travers l’objectif de Bernard Cozier – photographe

Votre commune, votre rue, le bois et les champs que vous traversez tous les jours et qui évoluent au fil des saisons, les voyez-vous encore ?

Les voyez-vous vraiment ?

La photographie a pour avantages de fixer les choses et de les faire découvrir autrement.

En invitant Bernard Cozier à exposer aux cimaise du Centre culturel de Rossignol Tintigny, l’équipe du CCRT vous propose de porter une regard nouveau ou différent, bref de redécouvrir les paysages dans lesquels vous évoluez tous les jours.

Président du Syndicat d’Initiative, Bernard Cozier a plus d’une cordre à son arc, mais muni de son appareil, tel un Cupidon, des flèches « d’amour » qu’il décoche à l’encontre de sa commune.

« Natif de Rossignol, je suis passionné de photos depuis l’âge de 20 ans ; ce jour-là, mes parents m’ont offert un appareil Yashica mode A. J’ai suivi les événements par la photo à Rossignol et dans la région.

Membre du Flash Club Gaumais, j’ai suivi plusieurs formations. Proche de la nature, aujourd’hui je présente différents paysages dans l’entité de Tintigny », confie-t-il.

L’exposition sera accessible du 13 au 27 janvier, du lundi au jeudi de 9 h 00 à 16 h 00, le vendredi de 9 h 00 à 12 h 00 et le dimanche, en présence de l’artiste de 14 h 00 à 17 h 00

Centre Culturel de Rossignon-Tintigny, rue Camille Joset,1, 6730 Rossignol

Tél. : 063/41.31.20 – Fax. : 063/41.31.21  www.ccrt.be

Meilleurs voeux

Que cette année qui commence vous apporte bonheur, douceur, joie, argent, santé….

Et que Véro puisse dégager du temps pour compléter et affiner “Destination Gaume” afin qu’il devienne un outil d’information et de partage de référence !

Une info, une activité, un seule adresse : destination-gaume@hotmail.be

Le Totem de Virton sort de sa réserve !

Le Totem de Virton

La période canadienne (1956-1967).

Sous l’influence des familles canadiennes de la base aérienne de Marville, Virton s’est mobilisé, comme Florenville et Longuyon en France, pour accueillir des centaines d’aviateur militaires du 1er Wing en quête de logement.

Dans le cadre des accords de l’O.T.A.N, les forces aériennes d’outre-Atlantique aménageait des bases stratégiques en Europe, notamment celle de Marville, dans le département de la Meuse.

La région environnante ne pouvant pas héberger les familles des aviateurs, il a été lancé un appel au-delà de la frontière, pour inviter la population belg à se serrer, à se confiner au besoin dans les caves et dans les annexes et à aménager des appartements modernes à la disposition des militaires alliés.

C’est ainsi qu’à Virton, Saint-Mard, Ethe et Ruette, on a vu affluer plusieurs centaines de familles parlant généralement l’anglais, en recherche d’un logement convenable.

En l’espace de deux ans, les propriétaires d’immeubles, ceux notamment qui avaient récemment construit et faisaient face à l’emprunt, investirent en équipements sanitaires et électroménagers en vue de mettre des garnis à disposition. Les maisons vétustes, devenues tout à coup intéressantes à transformer et à reconditionner, se révélaient un ojbjet de spéculation avantageux. Jamais auparavant, on n’avait vu à Virton autant d’efforts dépensés pour la modernisation de l’habitat.

Tous les secteurs s’en ressentaient : les métiers d’abord, les commerçants ensuite, le standing de la population aide par un apport de revenus, les écoles pour les élèves de régime francophone et toues les associations en général qui profitaient d’une large fraternisation avec un peuple ami.

Lorsque en 1967, sur ordre du Général de Gaulle, les bases de l’O.T.A.N  furent intedites et démantelées en France, ce fut évidemment la stupéfaction et la consternation dans le milieu virtonnais. Les militaires canadiens émigraient avec leur  famille vers la base de Lahr en Allemagne et laissaient momentanément inoccupés les investissements assumés par des gens souvent modestes

La reconversion s’est faite progressivement dans un accueil aux touristes, nouvelle vocation de la capitale de la Gaume, et dans la nouvelles industrialisation qui, dès la mise en route de la Cellulose des Ardennes, en  1964 allait combler le vide laissé par les aviateurs.

Cette période canadienne a laissé un tel souvenir dans la mémoire des Virtonnais qu’une fête grandiose a été organisée au départ de nos amis en  1967.

Le Bourgmestre Albert Jadoul s’exprimait ainsi lors d’une assemblée locale au début de l’année susdite :

“A l’occasion de leur départ, les Canadiens désirent laisser un souvenir de reconnaissance aux populations qui les ont accueillis dans notre région. Ce souvenir est un totem, c’est à dire une arbre canadien sculpté de motifs variés. C’est un arbre vieux de trois cents ans ; il a 5 mètres de hauteur et pèse environ 500 kg. Il sera implanté à l’entrée du parc communal ; la platerforme qui le recevra est presque terminée. La cérémonie aura lieu le samedi 11 mars à 15 heures. Il y aura une grande manifestation, avec la présence de plusieurs dizaines de militaires de Marville et notamment parmi eux, tous ceux qui ont commandé la Base depuis 1954. Le concours de la musique canadienne de Marville et de la Royale Concordia est assuré”.

(source : “Histoire de Virton” – Chap. 32 – p 497-498)

C’est en 1992 que l’on a procédé au remplacement du totem original.(inauguration le 30/10/1992, en même temps que le Pavillon du Tourisme de Virton).

[easyrotator]erc_80_1354289053[/easyrotator]