Rulles, le village des ponts.

Quatre passerelles et 14 ponts dans le village de Rulles, dont 2 sautèrent en 1940. Le village est bordé au nord par le Bois de Rulles et les villages de Thibessart et Anlier, à l’est par Houdemont, à l’ouest par Marbehan et au sud par Villers-sur-Semois.

Plusieurs cours d’eau traverse le territoire.

D’abord la Rulles qui se jette dans la Semois et qui a comme affluent la Mandebras, la Mellier et les ruisseaux du Wé, Pachi, Fourneau et Landeau.

Au long de la Rulles, au 17ème siècle, il y avait 11 usines comme fourneaux, forges, fonderie et platinerie.

Maurice Grevisse (Rulles 7/10/1895 – La Louvière 04/7/1980) – Grammairien

Par tradition, Maurice Grevisse est pressenti pour reprendre la forge paternelle. Mais très vite, il affirme sa volonté de devenir instituteur. Il entre donc à l’école normale de Carlsbourg, où il reçoit son diplôme d’instituteur en 1915. Il s’inscrit ensuite à l’école normale de Malonne et devient régent littéraire. Il occupe ensuite un poste de professeur de français à l’École des Pupilles de l’armée de Marneffe. Durant cette période, il apprend seul le latin et le grec. Tout en poursuivant sa carrière, il suit des cours de philologie classique à l’Université de Liège. En 1925, il reçoit le titre de « docteur en philologie classique ». Il devient en 1927 professeur à l’École royale des cadets à Namur.

Instituteur, puis professeur, il se rend compte que les grammaires existantes ne répondent pas au besoin de son enseignement, il reprend ses annotations en un nouveau concept qu’il intitule Le Bon Usage.

De nombreux éditeurs de renom refusent son manuscrit, c’est finalement un modeste éditeur de Gembloux qui le publie en 1936. La maison Duculot était lancée, et le succès de l’ouvrage ne s’est jamais démenti même pendant la Seconde Guerre mondiale. André Gide citera Le Bon Usage comme la meilleure grammaire de langue française à son époque. Le lexicographe Paul Robert émettra un autre avis superlatif en 1980 : Le Bon Usage est « la meilleure grammaire de la langue française ».

Plusieurs distinctions viendront ponctuer une carrière admirable, comme le prix De Keyn de l’Académie royale de Belgique en 1939 et la médaille d’or de l’Académie française en 1946. Maurice Grevisse a été nommé officier de la Légion d’honneur en 1971. De 1967 à sa mort en 1980, il a siégé au Conseil international de la langue française. L’Institut Jules Destrée à la suite d’un vote émis par des personnalités politiques et académiques l’a classé parmi les « Cent Wallons » du siècle.

Maurice Grevisse disparaît le 4 juillet 1980 après avoir confié les rênes du Bon Usage à son gendre, André Goosse.

Rue Maurice Grevisse : La Rulles

C’est en 2000 que la Brasserie Artisanale de Rulles a été créée par Grégory Verhelst, ingénieur brasseur originaire de Tournai. La qualité de l’eau, la proximité de l’autoroute, le climat chaleureux ont été des éléments essentiels dans le choix de l’implantation.

En quelques années et quelques brassins, la bière de Rulles a acquis sa notoriété tant en Belgique qu’à l’étranger (elle exporte d’ailleurs environ 60% de sa production).

Ce succès n’aurait pas été possible sans la rencontre de Palix, dessinateur et infographiste de renom. Débute, alors, une longue amitié et une fructueuse collaboration qui déboucheront sur les étiquettes uniques dans leur genre.

 

Laissez un commentaire