Chiny est située à l’est de la Commune de Florenville et est composée de 6 anciennes communes que sont Chiny, Izel, Jamoigne, Les Bulles, Suxy et Termes. Elle compte un peu plus de 5000 habitants

Elle est traversée au nord par la Semois. C’est un point idéal de départ pour les amateurs de canoé kayak.

Le comté de Chiny fut fondé dans la seconde moitié du Xème siècle. Il y eut une histoire longue de quatre siècles que se partagèrent deux dynastie de huit comtes chacune.

La première eut sa capitale à Chiny, la seconde à Montmédy.

Leur règne dura 384 ans et se termina en 1364 par l’intégration du comté au duché de Luxembourg.

Le comté de Chiny englobait jusqu’à 246 Chefs-lieux, 57 châteaux et 1412 villages.

Le château fort de Chiny s’élevait sur l’éperon rocheux au nord de la ville, enserré par un méandre de la Semois appelé « La Noue ». Il occupait l’emplacement où se trouve actuellement un établissement hôtelier.

En plus des bâtiments propres au château, il comprenait une chapelle élevée en 1097 au titre de Prieuré de Sainte-Walburge, un moulin et un pont.

Au 17ème siècle, Chiny souffre des méfaits de la guerre et un marquis français fait détruire chapelle, fort et pont.

Avant 1740, les habitantss de Chiny entretenaient, avec ceux d’Assenois, Straimont et Suxy, un pont en bois sur la Semois. Ils avaient acceptés du comte cette charge d’entretien en échange de la propriété totale du bois du « Hat » (situé entre Lacuisine et Chiny). On décida alors de construire un pont en pierre appelé pont Saint-Nicolas. Il a été détruit le 11 mai 1940 et à été reconstruit en 1955-1956.

Chiny, cité des contes

Chaque année, le festival du conte de Chiny fait salles et rues pleines. Il suffit de voir briller les yeux des enfants (mais aussi des grandes personnes pour comprendre que durant le week-end c’est de la pure poésie qui est distillée dans la cité des contes (de Chiny)  (2ème WE de juillet – Le site ici)

 

[huge_it_maps id= »1″]

Laissez un commentaire